Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/10/2009

En Chine, la tête de Mao joue au chat et à la souris

Nous ne pourrions qu'encourager une exposition des Gao Brothers dans le cadre de Europalia.china... Même si leur travail peut être jugé comme "sensationnel".

http://www.nytimes.com/2009/10/06/arts/design/06gao.html?_r=1&ref=design

Traduction partielle (texte complet sur le site du NYtimes), look for the video for more...

Mao à genoux, comme un suppliant qui se confesse. Son langage corporel et l'expression du visage indiquent des profonds remords. Qui plus est, la tête de cette statue de bronze grandeur nature, intitulé «Mao’s Guilt» et créée par les frères Zhen Gao et Qiang Gao, se sépare du corps - dans sa conception.

gao600.jpg«Execution of Christ»  dans laquelle Jésus fait face à un peloton d'exécution du Président Mao.
gao600b.jpgLes autorités considèrent les oeuvres des frères Gao comme politiquement difficiles. Leurs expositions ont été fermées dans le passé, et leur studio a été perquisitionné. Donc, ils gardent la tête de Mao cachée dans un endroit distinct - la réunification avec son corps n'a lieu que dans des occasions spéciales.

"Je souhaite que tout le peuple chinois soit un jour capable d'accepter et de comprendre" dit Zhen Gao, "Nous avons voulu dépeindre Mao comme un être humain, une personne normale qui confesse les fautes qu'il a commises."

L'emplacement des expositions privées qu'ils organisent plusieurs fois par an, n'est révélée que quelques heures à l'avance et se propage par le bouche à oreille.

Les frères Gao font partie d'une génération d'artistes chinois d'avant-garde qui repoussent les limites de l'expression artistique. Dans le monde de plus en plus ouvert de l'art chinois, la nudité est banale alors qu'elle était interdite, et l'art parodiant la révolution culturelle est devenu si omniprésent qu'il est passé. Pourtant, les Gao rappellent que, dans le cadre de la célèbration du 60e anniversaire de la révolution communiste en Chine, les limites à l'expression demeurent: même si les artistes sont de plus en plus libre de traiter de sujets sociaux et politiques, les travaux qui critiquent de manière explicite les dirigeants chinois ou des symboles de la Chine sont toujours interdits.

"Ash Red», une exposition de 2006 des frères Gao, ouvertement annoncée et organisée dans leur studio dans l'Arts District 798, a été fermée par les autorités. Des affiches et des catalogues pour l'exposition ont été interdits, et les interviews avec les médias locaux ont été annulés.

Arts District 798 à Peking dispose d'un bureau de gestion locale qui, entre autres, garde un œil sur l'art qu'il juge inacceptable et préjudiciable à l'arrondissement.

Le travail des frères Gao est à la fois explicite et critique, et est capable de susciter des émotions profondes de la douleur et le désespoir, ainsi que d'admiration, d'amour et fierté - comme une figure imparfaite . A la télévision, le triomphe de Mao pendant la guerre de résistance à l'envahisseur japonais est continuellement représenté; tandis que le Grand Bond en Avant, le côté sombre de la Révolution culturelle et politique qui ont vu la chute de Mao, est minimisé".

Les commentaires sont fermés.